Le recyclage des textiles

Le recyclage des textiles

Le recyclage des textiles

 

ATE recyclage est chargée de collecter et organiser le recyclage de textiles.
Notre organisation:
Grâce aux conteneurs mis en place sur un espace public et/ou privé, nous apportons une commodité aux citoyens qui peuvent déposer leurs vêtements, textiles usagés, linge de maison,chaussures ou encore articles de maroquinerie.
Le textile usagé, devient ainsi une matière exploitable pour notre région et notre économie, grâce à notre entreprise  qui participe activement à :
La minimisation du volume des ordures ménagères et donc la pollution qu’ils causeraient ainsi que la réduction du coût d’incinération, 
La préservation des ressources naturelles,
La création d'emplois.
On compte en moyenne, 17kg de textiles jetés par habitant et par année. Une fois collecté, le textile usagé est traité de la manière suivante:
Réemploi (35-40%)
La friperie concerne les vêtements réutilisables, ce qui représente environ 1/3 de la collecte.
Recyclage (50%)
- L’essuyage industriel concerne essentiellement les tissus en coton. Ces derniers sont classés par couleur, ils intéressent les industriels ou professions artisanales qui sont relativement salissantes et qui nécessitent du chiffon dans leur exercice.
- L’effilochage de laines et de tissus divers, aboutissant à l’obtention de matériaux réintégrables dans le neuf (fabrication de couvertures et de manteaux ou utilisables en isolation thermique, phonique et en rembourrage.) 
- Isolation des bâtiments : fabrication de laine de textile.
- La filière papier/carton : fabrication de papiers spéciaux, de supports de revêtement.
 
Il restera au final environ 10% de déchets textiles inutilisables.
 
 
 

ATE recyclage est chargée de collecter et organiser le recyclage de textiles.


Notre organisation:

Grâce aux conteneurs mis en place sur un espace public et/ou privé, nous apportons une commodité aux citoyens qui peuvent déposer leurs vêtements, textiles usagés, linge de maison,chaussures ou encore articles de maroquinerie.

Le textile usagé devient ainsi une matière exploitable pour notre région et notre économie, grâce à notre entreprise  qui participe activement à :

La minimisation du volume des ordures ménagères et donc la pollution qu’ils causeraient ainsi  que la réduction du coût d’incinération, 

 La préservation des ressources naturelles,

 La création d'emplois.


On compte en moyenne, 17kg de textiles jetés par habitant et par année. Une fois collecté, le textile usagé est traité de la manière suivante:


Réemploi (35-40%)

La friperie concerne les vêtements réutilisables, ce qui représente environ 1/3 de la collecte.

Reemploi_72dpimini.jpg
Recyclage (50%)

L’essuyage industriel concerne essentiellement les tissus en coton. Ces derniers sont classés par couleur. Ils intéressent les industriels ou professions artisanales qui sont relativement salissantes et qui nécessitent du chiffon dans leur exercice.

L’effilochage de laines et de tissus divers, aboutissant à l’obtention de matériaux réintégrables dans le neuf (fabrication de couvertures et de manteaux ou utilisables en isolation thermique, phonique et en rembourrage.) 

fibres.jpg
Isolation des bâtiments : fabrication de laine de textile. 

isolant.jpg

La filière papier/carton : fabrication de papiers spéciaux, de supports de revêtement.

carton.jpg

Il restera au final environ 10% de déchets textiles inutilisables.